Pièces Triathlon DPV Triathlon

+ marques
Vos séléctions :DPVTriathlon

Vous souhaitez en savoir plus sur les pièces de triathlon?

Les pièces sont la partie fondamentale d’un vélo. Les plus importants sont les roues, la transmission (cassette, chaines, bielles, etc.), les freins, les guidons, les selles et les pneus.

Pour toutes les pièces, il faut tenir compte du fabriquant, qui doit être préférablement de catégorie reconnue. À partir de là, le Prix et les caractéristiques varient en fonction du modèle.

Une commande de 10 vitesses est standard sur les vélos de course de niveau moyen à haut, quelques vélos offrent des options de 11 vitesses. Les vélos d’initiation ont 8 ou 9 vitesses. Choisir entre un jeu de bielles double ou triple (2 ou 3 plateaux sur la partie avant) dépendra de comment et de l’endroit où vous allez circuler.

Les roues sont les pièces les plus importantes. Le poids total et la vitesse dépendent d’eux en grande partie. Les roues en fibre de carbone sont les plus habituelles. L’usage de roues au profil aérodynamique ou lenticulaire est aussi habituel, avec une grande résistance à l’air, particulièrement en roulant vite.

Dans le cas des pneus, le tubeless nous offrira une plus grande performance que les caméras, en renforçant la protection contre les crevaisons grâce à l’action du liquide à l’intérieur du pneu. La résistance et le confort sont les principaux avantages des pneus tubeless, malgré la complexité qu’ils supposent en termes de montage ou d’entretien. Un autre type de pneu c’est le tubulaire, habituel en compétition, avec une chambre à air totalement enveloppée dans le pneu, qui permet un meilleur pouvoir de traçage dans les courbes, une absorption des vibrations et du confort.

Quant aux pedales, il est recommandé qu’elles soient automatiques ; elles améliorent la performance sur le vélo en permettant de transmettre plus de force avec les jambes. De plus, elles préviennent les lésions en gardant toujours le genoux dans la même position.

La selle, est un composant qui doit être choisi personnellement. La largeur doit être fixée en fonction de la distance entre les ischions (les os inférieurs des hanches), qui dans le cas des femmes sont généralement plus grands, et de l’inclinaison du corps en pédalant. Plus on incline notre corps vers l’avant avec une position plus sportive, plus la distance entre les ischions diminue. Le plus important est de s’asseoir en plaçant les ischions sur la zone la plus large de la selle, cela nous assure que la zone périnéale et la zone génitale soient libre de compressions en nous assurant une bonne irrigation sanguine vers les jambes.


Marques de Pièces Triathlon DPV Triathlon qui peuvent vous intéresser :